Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Challenge AFI-CIE : Laurent Gbagbo et Bagaté Salif, premiers lauréats de la saison

Trophées
Bagaté Salif, lauréat du mois de novembre, en compagnie des officiels: président de l'AFI (2e à partir de la gauche) et Directeur général de la CIE (4e à partie de la gauche) (AFI )‎

L’AFI et la CIE ont fait coup double vendredi dernier. Dans la foulée du renouvèlement de leur contrat de partenariat, elles ont procédé à la récompense des joueurs des mois d‘août et de novembre 2019. Une cérémonie haute en couleurs en présence des personnalités du football ivoirien.

Le suspense est tombé. La sympathique cérémonie de distinction, du vendredi dernier, dans les locaux de la CIE, a permis de découvrir les premiers lauréats 2019-2020 du Challenge du joueur du mois de Ligue1. Magbi Laurent Gbagbo Junior (AFAD) pour le mois d’août et Bagaté Salif (ASEC) celui de novembre 2019.  Les deux attaquants aux débuts de saison particuliers lancent, pour ainsi dire,
cette 6e édition qui consolide la belle collaboration entre l’AFI et la CIE pour la

promotion du football ivoirien.  Auteur d’un triplé à la 3e journée de Ligue1, le joueur afadiste, de retour d’une aventure exotique,  a cristallisé les esprits par cet exploit retentissant. Crédité de 30 points, il a coiffé au poteau Karidioula Mofossé du WAC et Koné Kassoum de Sol FC. Son homologue de l’Asec (25 points) a, quant à lui, attendu les 5e et 6e journées pour se rappeler au bon souvenir du public et dribbler Diarrassouba Salif ainsi que Fofana Datro David, tout aussi en vue sur ce mois de novembre. En Bagaté Salif, les Mimos ont trouvé un « tueur », un point d’ancrage parfait pour la division offensive.

Magbi Junior
Magbi Laurent Gbagbo Junior, tenant fièrement son trophée du mois d'août 2019.

Si Magbi, calendrier du championnat oblige, a dû se faire représenter par le président délégué de l’AFAD (Laurent Boli), je joueur mimos, lui, était bien là dans les locaux de la CIE. Etaient, également, présentes pour la circonstance, des gloires du football ivoirien : Abdoulaye Traoré, Beugré Yago, Eboué Emmanuel, Tiéné Siaka, mais pas que. La Ligue professionnelle s’est jointe à cette cérémonie par le biais de son premier vice-président Yeboua Cévérin. On notait, par ailleurs, la présence de Touré Clémentine, sélectionneure nationale de l’équipe féminine de football. Du beau monde pour donner un cachet spécial à cette tribune dédiée à la célébration de l’excellence.  

Ce trophée reste un coup de projecteur certain sur les performances des uns et des autres et un coup de pouce non négligeable dans la suite de leur carrière

a rappelé le président de l’AFI, tout en se félicitant de « la confiance renouvelée  de notre partenaire la CIE ».
Le visage radieux de bonheur, Bagaté Salif a réceptionné son trophée des mains du DG de la CIE, Ahmadou Bakayoko. Ce dernier a encouragé les lauréats à remettre le métier sur l’ouvrage. « Le plus dur, ce n’est pas de gagner, mais de pouvoir répéter les performances», a-t-il indiqué sans oublier de louer l’initiative de l’AFI qui contribue à l’essor du football ivoirien. Cette cérémonie de distinction, faut-il le rappeler, a été précédée du renouvèlement du contrat de partenariat entre l’AFI et la CIE.

© FIFPro World Players' Union 2020 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher