Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Partenariat/ Le président de l'AFI salue le prix d’Excellence de la CIE

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI
Récompensée par la CIE, Koffi Loumena Maelys, la jeune lauréate catégorie BEPC, a reçu les encouragements du président de l'AFI (AFI)‎

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) a organisé, samedi dernier, la sixième édition de son Prix national d’excellence. Une distinction qui magnifie, chaque année, les meilleures élèves des  examens à grand tirage (CEPE, BEPC et BAC). Comme toujours, le président de l’AFI était au rang des invités de marque.

Pour Domoraud Cyrille et l’AFI, partenaires de la CIE, c’est une habitude. Samedi, l’ancien capitaine des Eléphants a tout simplement sacrifié à la tradition d’une présence dont la symbolique est hautement significative. « Le Fait d’être associé à cette cérémonie montre que nous faisons partie de l’excellence. C’est une cérémonie d’excellence, une cérémonie qui magnifie les élèves de qualité, l’avenir de la Côte d’Ivoire », a-t-il confié tout heureux.
Par ailleurs, il voit en cette célébration une tribune toute indiquée pour ces élèves dont l’abnégation au travail force l’admiration. « On se doit d’encourager ces enfants, leur prodiguer de sages et bons conseils pour la suite de leur cursus scolaire et universitaire pour qu’ils deviennent, demain, de grands cadres de la Côte d’Ivoire. C’est ce que fait la CIE. Nous ne pouvons que saluer cette initiative. » Le Prix d’excellence de la CIE rappelle forcement le Challenge AFI du meilleur joueur du mois de Ligue1. Parce que ce challenge, rappelle le président Domoraud Cyrille, « a pour but de magnifier les excellents footballeurs. Donc, nous sommes dans la même lignée de ce que fait la CIE. Et comme la CIE célèbre l’excellence, on a la chance de faire partie de ceux qu’elle invite et garde comme partenaires. »
Domoraud et Ahmadou Bakayoko
Le président de l'AFI (à.d), ici, en compagne du Directeur général de la CIE

Au total, ce sont neuf cracks des examens à grand tirage qui sont passés sous les spotlights, ce samedi, devant un parterre de personnalités. Ils sont repartis, chacun, avec une médaille, une plaque d’honneur, un chèque revalorisé grâce au Groupe Eranove, une télévision.
Un motif de joie, une motivation exceptionnelle au travail. « Je suis heureuse que mon travail soit reconnu par le ministère de l’éducation nationale et la CIE, qui a tout fait pour que nous soyons honorés. Je leur dis merci. Je souhaite longue vie à ce Prix d’excellence afin d’encourager les élèves ivoiriens à persévérer dans le travail », a réagi Kangah Daisy Ruth, lauréate catégorie BAC B avec 273 points sur 400.
La persévérance, mais également l’ardeur au travail, le courage, la détermination et le dévouement, telles sont les valeurs que l’entreprise citoyenne initiatrice de ce challenge veut susciter chez les apprenants. « Nous Reconnaissons la qualité de votre performance et nous vous en félicitons. Mais sachez que ceci n’est qu’une étape», a  rappelé le Directeur général Ahmadou Bakayoko, insistant, en substance, sur les notions de respect et de foi: le respect de la vie, de la conviction et de la religion des autres ; la foi dans la capacité à être meilleur et à apporter sa part de contribution à la société.

PHOTO CIE

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher