Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Litige: l’ancien international Kolo Touré se bat contre l'expropriation de son terrain!

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI
Kolo Habib Touré est déterminé à mener le combat pour conserver ce bien acquis dans les normes (DR)‎

Le vice-président de l’AFI et ex-capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, Touré Kolo Habib, a le sommeil trouble depuis quelques mois. Et pour cause, il est menacé d’expropriation sur un terrain situé dans le quartier chic de Beverlly Hills, dans la commune de Cocody (Abidjan).

Selon Kolo Touré, joint par abidjan.net, c’est en 2008 qu’il a acheté le terrain aujourd’hui objet de litige. La lettre d’attribution relative au dit terrain lui a été remise dans la foulée.

S’il est vrai qu’il n’y a pas encore bâti, il a cependant pris le soin de faire la clôture du domaine. A en croire le champion d’Afrique 2015 (CAN), il est entré en possession de l’Arrêté Définitif de Concession (ACD) du terrain en 2016, alors que le département ministériel était dirigé par le ministre Mamadou Sanogo.

Toutefois, neuf (9) ans après, les choses tournent autrement : une personne se présente à lui comme étant propriétaire du terrain.

Depuis cette date, rapporte le site abidjanais, s’est engagé un combat juridique qui peine à se dénouer. Kolo Touré dit attendre impatiemment que le droit soit dit mais a commencé à avoir le sommeil trouble ces jours-ci.

« Ma grande inquiétude, c’est que ces derniers jours, des bruits insistants me parviennent sur la possibilité que je sois exproprié au profit de mon adversaire », a-t-il confié.

L’ancien international ivoirien, ‘’confiant’’ en la justice de son pays, ne souhaite cependant pas que le terrain lui échappe, surtout après l’épisode avec son frère cadet Yaya Touré qui avait dû débourser plus d’un milliard de F CFA pour éviter d’être exproprié d’un terrain à Abidjan,  pourtant acquis dans les normes.

Kolo Touré se dit déterminé à tout mettre en œuvre pour ne pas se voir dépossédé de ce terrain, acquis à prix fort. Selon l’ancien capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire, outre son cas, plusieurs sportifs notamment des footballeurs professionnels sont victimes d’expropriation de terrains, pourtant acquis dans les normes.

Kolo Touré plaide pour que la justice ivoirienne tranche ce litige qui dure depuis bientôt cinq (5) ans. Cette situation de ‘’ni paix, ni guerre’’ lui cause d’importants préjudices, entre autres, l’impossibilité pour lui de réaliser des projets prévus sur cet espace.

Ps: L'AFI exprime son soutien le plus total au vice-président Kolo dans ce combat. Elle exige que le droit sera dit afin que ce digne ambassadeur du football ivoirien jouisse du fruit de ses efforts.

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher