Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Ligue1: L’Asec Mimosas se réveille, l’Africa Sports déchante

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI
Après le derby remporté de haute lutte par l'Africa, les deux rivaux ont connu des fortunes diverses ce week-end. On a retrouvé le sourire à Sol béni pendant que l'Africa s'écroulait à Biaka Boda. (DR)‎

La 12e levée de la Ligue1 ivoirienne, disputée ce week-end, a réservé des fortunes diverses aux différents protagonistes.  Entre retour en grâce, espoirs déçus et inquiétude, chacun en a eu pour son compte.

Après trois sorties sans gloire dont une en finale de Coupe de la Ligue (perdue face à l’USC Bassam), l’Asec Mimosas était attendue pour une réaction digne de son rang. Bingo ! Victoire avec panache (3-1), dimanche, aux dépens du WAC et retour sur le podium (3e). La pression née des trois défaites d’affilée peut retomber à Sol béni où ça commençait à sentir le roussi. De quoi permettre, aussi, d’appréhender l’ultime journée de la phase aller avec un peu plus de sérénité.

Accalmie à l’Asec, échec et mat chez le voisin ! L’Africa Sports n’a pas réussi à convertir l’essai. Que dire, la magie Chikezie, qui a bluffé l’Asec une semaine plus tôt, n’a pas opéré face au Sporting Club de Gagnoa. L’Africa s’est planté le temps d’une palpitante douzième journée. L’Aigle a pris trois plombs dans l’aile en plein vol. Tout est à refaire alors que l’exploit réalisé contre le grand rival avait figuré, tant soit peu, un soupçon d’embellie chez les Aiglons.

Ce sont les Gagnolais en mode réveil qui réalisent la bonne opération. A l’image de l’AS Tanda, auteur d’une précieuse victoire (2-0) sur le leader, l’AFAD. Les Etoiles du Zanzan retrouvent de l’éclat, après des semaines de disette. Ils sont allés la chercher, cette victoire, au mental, le couteau entre les dents. Avec un match en moins, les Afadistes ont, néanmoins, une carte à jouer pour conforter leur position, d’autant plus que le RCA, leur poursuivant direct, alterne le bon et le moins bon. Sensationnels face au FC San-Pédro, les coéquipiers de Ouattara Brahima ont été fusillés par les Militaires de la SOA (2-1).

Et le FC San-Pedro dans tout ça ? Toujours à la peine ! En panne d’inspiration depuis le départ de Tarek Jani et l’arrivée d’Amani Yao sur le banc technique: une défaite et deux nuls en trois matches. C’est inquiétant et l’avenir de l’ancien coach de l’Asec pose question. Issia WAZI en a profité de l’aubaine pour illuminer un peu son tableau de chasse. Victoire (2-1) des Indomptables (12e).

Si l’ASI est loin d’être un poil à gratter (victoire 2-1 face à Bouaké FC) et que SOL FC essaie tant bien que mal de tenir le coup (0-0 face à l’US Bassam) après une folle entame de saison (pour un promu), la suite de la Ligue1 reste bien ouverte. Aussi le réveil de l’Asec et la chute de l’Africa relancent-elles la légendaire rivalité. Et c’est tant mieux.

© FIFPro World Players' Union 2020 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher