Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Ligue1/ L’AFI réaffirme son engagement en faveur des footballeurs ivoiriens !

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI



L'AFI, conduite par le président Domoraud Cyrille, a ouvert la tournée des clubs par l'AFAD d'Abidjan, le 22 mars. (AFI )‎

Le championnat de première Division démarre, ce samedi 27 mars. Il se jouera avec 14 clubs, et selon une formule à deux poules, en raison du contexte de  normalisation du football ivoirien.

Avant même le lancement du championnat, mercredi dernier, l’AFI avait déjà investi le terrain pour marquer son engagement aux côtés des joueurs en vue d’une saison 2020-2021 au  contexte sanitaire particulièrement difficile. Covid-19 oblige. D’entrée, elle a initié une série de rencontres avec les dirigeants de clubs. Objectif : débattre des problèmes relatifs à leurs rapports contractuels avec les joueurs. Par cette initiative, qui avait été évoquée lors de la plateforme d’échanges du 12 mars 2019, l’AFI entend anticiper les éventuels litiges qui pourraient subvenir au cours de cette saison transitoire, dans l’intérêt supérieur des footballeurs et des clubs. Elle concrétise, en outre, sa volonté d’une gestion concertée des conditions de travail des joueurs ivoiriens.

Cinq écuries de la Ligue1 - la SOA, l’Africa, le RCA, l’AS Tanda, et l’AFAD - se sont déjà prêtée à ces rencontres empreintes de convivialité qui seront, à terme, élargies à la Ligue2. Les autres pensionnaires de l’élite devraient suivre pour ancrer profondément le nœud du dialogue pour le bien-être des footballeurs et la bonne marche des clubs. En attendant, la tournée des clubs a débuté le lundi 22 mars par trois clubs : l’AFAD, l’AS Tanda et le RCA, le champion sortant.
Photo de famille avec FC San-PédroAvant d'entame la tournée des clubs, l'AFI a échangé avec certains clubs de Ligue1 dont le FC
San-Pédro (photo).

A chacun des rendez-vous, la délégation de l’AFI a été conduite par le président Domoraud Cyrille, lui-même.  Les échanges ont tourné autour la sensibilisation sur les mesures barrières contre le Covid-19, des difficultés ponctuelles liées à la réglementation du championnat et bien sûr la disponibilité de l’AFI à apporter son soutien inconditionnel à tous ses membres. Il est clair, en effet, que l’association n’a pas vocation à s’immiscer dans la gestion des clubs, mais quand un joueur est lésé dans l’exécution de son contrat, elle joue ce rôle de conciliateur en premier ressort avant que le litige ne soit porté, éventuellement, devant les commissions compétentes de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

Assurance « individuel accident »…

Elle a, également, ce rôle de conseiller. C’est pourquoi les joueurs doivent toujours s’orienter vers l’AFI qui se tient constamment à leur disposition, a rappelé le président Domoraud. Par ailleurs, une rencontre est prévue, très prochainement, avec le Comité de normalisation pour, non seulement, discuter des conditions du championnat mais également dépoussiérer des dossiers litigieux en souffrance.

Dans la même veine, l’AFI met à la disposition de ses membres une police d'assurance « individuel accident » en cours de finalisation.  Il s’agit d’une complémentaire à l’assurance du club et de la Fédération. Lors des deux dernières visites (à l’AS Tanda et au RCA), l’information a été portée, sommairement, à la connaissance des joueurs. Pendant la phase opérationnelle, des équipes techniques seront sur le terrain pour plus de détails sur ce produit réservé aux adhérents à l’association.
Pour sûr, cette assurance tombe à pic pour les joueurs ivoiriens, généralement en proie à des problèmes de blessures en tous genres. Elle confirme, dans l’absolu, l’engagement sans conteste de l’AFI pour le bien-être des footballeurs ivoiriens.

RCALe RCA, le champion en titre, a reçu la visite de l'AFI en milieu de semaine.

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher