Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

Le WAC veut libérer Magbi Gbagbo Junior au mépris des règles

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI
Le WAC ne veut pas respecter les termes du contrat qui le lie à l’attaquant ivoirien. (DR)‎

L’aventure de Magbi Laurent Gbagbo Junior au royaume chérifien pourrait s’arrêter plus tôt que prévu. La faute à son club, décidé à se séparer de façon cavalière.

Le Wydad Athlétic Club de Casablanca, dans l’exécution du contrat qui le lie à Magbi Gbagbo Laurent Junior, est en train de commettre l’impensable. A 3 ans et demi du terme de ce bail signé à l’orée de l’année 2020, le club de la capitale marocaine a entrepris de se séparer de l’attaquant ivoirien au mépris de toutes les normes du football professionnel.

Dans un entretien accordé au média local Le360 Sport, Magbi révèle comment il a  été séquestré par le club. « Il m’ont dit de libérer ma maison et de rendre ma voiture. L’eau et l’électricité ont été coupées. J’ai dit que s’ils voulaient que je parte ils pouvaient résilier mon contrat à l’amiable », explique l’ancien mimos.

Arrivé en début de saison dernière, Magbi ne rentre plus, visiblement, dans les plans du WAC. Paradoxalement, le club rouge et blanc ne veut pas le libérer alors que l’ancien attaquant afadiste a refusé l’option d’un prêt.  

Une situation scabreuse qui met au goût du jour le rapport très difficile des clubs africains au professionnalisme et au respect des engagements contractuels.

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher