Association des Footballeurs Ivoiriens
Adhérer

AGO : L’AFI se dote de nouveaux textes consensuels

Association des Footballeurs Ivoiriens – AFI
Le président Domoraud Cyrille (AFI)‎

Conformément à l’article 18 de ses statuts, l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI) a organisé, le mardi 10 Août, son assemblée générale ordinaire. Des assises qui marquent une étape décisive dans la vie de ce syndicat dédié à la défense des droits et intérêts des footballeurs ivoiriens.

Annoncées comme le rendez-vous de tous les dangers, les assises de l’AFI ont été, en définitive, une rampe de lancement pour la structure présidée par Domoraud Cyrille. C’est une association plus unie, plus engagée et prête à relever de nouveaux défis qu’il a été donné de voir. Un nouveau départ décisif qui va conduire à l’Assemblée générale élective dans les mois prochains.

De nouveaux textes consensuels adoptés

Convoquée conformément à l’article 18 des statuts, l’assemblée générale de l’AFI a enregistré la participation massive des délégués de club, notamment 35 sur 38. Une forte mobilisation qui traduit la volonté de ces représentants des joueurs de donner plus d’allant à leur syndicat dont l’objectif principal se résume en la défense des droits et intérêts des footballeurs ivoiriens. L’AFI et ses membres ont travaillé, dans une ambiance bon enfant sur fond d’échanges constructifs, pour arriver au toilettage des textes régissant leur bien commun en présence des émissaires de la FIFPro. En effet, bien qu’ayant suspendu l’AFI, l’instance internationale a tenu à envoyer deux représentants à l’AGO.

AG TOF1La table des officiels de lors de l'Assemblée générale

Au bout de sept heures d’horloge, des textes consensuels ont été adoptés au grand bonheur de la famille de l’AFI. Le président Domoraud Cyrille, avant de rassurer les joueurs de l’engagement indéfectible de l’AFI pour leur bien-être, s’est félicité de la qualité des travaux. Des assises dont le déroulement et le respect de la démocratie ont émerveillé les émissaires de la FIFPro qui ont promis un rapport fidèle et détaillé de leur mission. Il en est de même du Comité de normalisation de la FIF, dont le président de la Commission juridique, Djaman Vergès, n’a pas omis de transmettre les encouragements du CONOR-FIF à l’équipe dirigeante de l'AFI.  Présent aussi bien à l’ouverture qu’à la clôture de l’AGO, le juriste a indiqué que la présidente Dao Gabala attend beaucoup des résolutions de ces travaux car l'AFI est « un membre actif qui compte au niveau de la Fédération Ivoirienne de Football ».

AG PHOTO

Les délégués ont répondu massivement à l'AG de l'AFI


Confiance témoignée au comité directeur sortant

La rencontre du mardi a été, également, l’occasion de passer au crible la gestion du comité directeur de l’AFI.  Une gestion jugée satisfaisante par l’Assemblé. A l’unanimité des membres présents, quitus a été donné au comité directeur sortant Domoraud à la suite des bilans moraux et financiers des trois dernières années d’exercice. Marquant, ainsi, leur confiance totale au groupe qui, depuis une dizaine d’années, s’investit pour la défense de leurs droits et intérêts. « L’AFI a franchi, le 15 juin dernier, le cap de ses douze ans d’existence. Douze ans de durs labeurs au service des joueurs, douze d’engagement pour l’essor du football ivoirien. Il me plaît, par conséquent, de souligner que la présente AGO s’inscrit dans une dynamique de progression continue. Il s’agit, pour nous, d’offrir des services de qualité aux joueurs, d’accentuer la proximité et d’impacter au maximum l’écosystème du football local », a indiqué l’ancien joueur de l’Inter Milan de l’Olympique de Marseille ou encore de l’Espanyol Barcelone.  

Pour sa part, le secrétaire général, Aruna Dindane, a rappelé que l’AFI n’a jamais failli à son engagement en faveur des membres et a enregistré des avancées notables allant dans le sens du bien-être du footballeur ivoirien. Et le bilan dressé et adoubé par les délégués en est une parfaite illustration. Mieux qu’une Assemblée générale ordinaire, la rencontre du mardi 10 Août a montré tout simplement la maturité des footballeurs ivoiriens décidés à assainir leur syndicat, et aussi à lui permettre d’atteindre les missions à lui confiées.

© FIFPro World Players' Union 2021 - Mentions légales Réalisé par IDIX
Rechercher